Le Border Terrier

Présentation de la race

 

Petit : une taille très pratique, on peut l’emmener partout, au restaurant, en vacances…

Actif/sportif : si vous êtes sportif, tout va bien. Si vous ne l’êtes pas, il faut prévoir quand même de longues promenades car un border a besoin de se dépenser et il vaut mieux qu’il le fasse dehors, à courir, que sur votre mobilier, chaussures… Et après cela, vous aurez un vrai « chien de canapé »

Joueur : très bon agilitiste, il faut arriver à gérer son énergie mais quel plaisir pour le maître et le chien ! Mais le plus petit « joujou » fera aussi son affaire !

Curieux : très curieux, si vous avez un jardin, il faut qu’il soit bien clos car sinon votre border ira voir chez le voisin s’il y a des choses intéressantes.

Border terrier des Fitz SavimeTrès gourmand : peut-être le seul défaut. Attention à ne pas trop l’encourager dans cette voie car un border peut vite devenir obèse !

 

 

Education : en douceur car ils sont très sensibles.  Un border se mettra en quatre pour vous faire plaisir. Il faut juste lui faire comprendre ce que vous attendez de lui.

Chasseur : ce sont de très bons chasseurs. Ils supportent assez mal la vie en chenil.

Enfants : les border adorent les enfants.
Il faut surtout apprendre aux enfants à respecter le chien : une mauvaise expérience peut marquer votre chien et gâcher durablement les futures relations enfant/chien.

Chats : OK surtout si le chat était déjà là avant. Un chien apprend (sous votre contrôle) à respecter SON chat. Ça ne l’empêchera pas de courser le chat du voisin, c’est l’instinct de prédation, présent chez toutes les races de chiens. Le border a été « créé » pour chasser et est resté très près de l’instinct.

Très calin : beaucoup de border peuvent être très « pot de colle », ils adorent ça. Même si on reconnait communément que les mâles sont plus calins que les femelles, je pense que ça dépend du caractère individuel de chacun et de la façon dont ils ont été habitués tout petits.

Appartement ou maison avec jardin : le BT peut s’adapter à tout. Il a surtout besoin de passer du temps avec son maitre. Bien sûr, si vous avez un jardin, c’est mieux mais un border seul dans un jardin sera beaucoup plus malheureux qu’un border vivant en appartement et qui passe le plus gros de son temps avec son maitre.

Un border peut-il rester seul ? oui, avec un minimum d’éducation, tout se passera bien. Sachez simplement que quand vous n’êtes pas là, votre chien dort. Il sera donc bien réveillé et plein d’énergie quand vous rentrerez…
Par contre, si vous êtes absent pour de longues périodes, avez-vous vraiment réfléchi à l’intérêt d’avoir un chien ?

Aboiements : et bien oui, un chien aboie ! ce qui peut surprendre chez les border, c’est le volume. Cette race a été sélectionnée pour le travail sous terre où on avait besoin de les entendre.
Mais là encore, c’est encore une question d’éducation : chez moi, mes chiens aboient peu, je n’ai pas de problème de voisinage (par contre, en agility, c’est une autre « chanson »)

Les autres chiens : Les relations avec les autres chiens se passent bien en général. Il faut bien sûr socialiser votre chiot et l’habituer à fréquenter d’autres chiens. Il m’est arrivé d’inviter des amis chez moi et nous nous sommes retrouvés avec une dizaine de border terriers, mâles (non castrés) et femelles sans aucun souci. border terriers des Fitz cavité

Santé : très peu de soucis de santé. Un peu quand ils avancent en âge…

Couleur : 3 couleurs de « base » : le blue and tan (noir pour les profanes), grizzle (gris marron fauve pour les Français), red (rouge). Et en réalité, une multitude de variations telle que rouge charbonné, fauve… chaque border a une nuance de couleur qui est unique ou presque.

Têtu : non, le border n’est pas têtu. Depuis des années, ces chiens ont été sélectionnés pour travailler sous terre donc seuls ! à prendre leurs propres décisions, à réfléchir par eux-mêmes. Si vous souhaitez un chien qui obéit au doigt et à l’œil, alors le border n’est pas fait pour vous.

Tête de loutre : on l’appelle le chien-loutre car son profil de tête doit être le plus plat possible.

Poil : dur et rêche. Nécessite une à deux épilations par an. Mais pas forcément chez le toiletteur, c’est très simple à faire soi-même, à la main.

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à me contacter…